JÜRGEN KLOPP

 Bilan avec Liverpool

   94
Nationalité Naissance Au club depuis...

 

Allemagne

16 juin

1967

2015
 Nom complet Jürgen Klopp 
Poste Entraîneur de l'équipe première
Lieu de naissance Stuttgart (Allemagne)
Arrivée au club 8 octobre 2015
Ses débuts à Liverpool 17 octobre 2015, face à Tottenham
Transfert record Sadio MANE - 43 millions €
 Statistiques
 V  47 N 26 D 21
Série sans défaite 15 matchs
Son parcours professionnel (en tant qu'entraîneur)
 2001-2008 FSV Mayence  V 109 N 78 D 83
2008-2015 Borussia Dortmund V 179 N 89 D 70
2015-... Liverpool V 47 N 26 D 21
>> Total carrière V 335 N 193 D 174
Palmarès complet
 Année Compétition Club gagnant
2012 Bundesliga Dortmund
2012 Coupe d'Allemagne Dortmund
2013 Bundesliga Dortmund
2013 Supercoupe d'Allemagne Dortmund
2014 Supercoupe d'Allemagne Dortmund
>> Total trophées 5
Quelques mots sur Klopp...

 

Klopp arrive à Liverpool alors que la saison 2015-2016 est déjà commencée, suite aux mauvais résultats de Brendan Rodgers. L'Allemand pose ses valises sur les bords de la Mersey avec une solide réputation.

 

En seulement 7 ans à Dortmund, Klopp a déjà engrangé 2 titres de champion d'Allemagne, une coupe d'Allemagne et une apparition en finale de la Champions League, alors que le club était au plus mal lors de la reprise du coach allemand en 2008.

 

En tant que joueur, Klopp a passé toute sa carrière au FSV Mayence, en seconde division allemande, où il prend sa retraite à l'âge de 34 ans. Bon joueur, il n'aura cependant jamais de sélection avec la Mannschaft. 

 

"J'avais le niveau pour joueur en cinquième division", a un jour avoué Klopp. "Mais le mental pour jouer en Bundesliga. Résultat ? J'ai joué en seconde division."

 

Klopp cumule tout de même 300 apparitions en football professionnel, et a toujours été réputé pour son excellente vision du jeu. 

 

En 2001, il restera à Mayence, mais cette fois-ci en tant qu'entraîneur, moyen idéal d'exprimer son talent. En 2004, il mènera le club pour la première fois de son histoire en Bundesliga. 

 

En 2008, il reprend le Borussia Dortmund, assez mal en point. Il prend avec lui le jeune Subotic, qu'il avait entraîné à Mayence, ainsi que son adjoint bosnien, Zeljka Buvac. Il se taillera une solide réputation dans ce club, enchaînant les victoires et les trophées. 

 

En 2014-2015, Klopp prendra une année sabbatique, alors que sa dernière saison à Dortmund fut fortement mitigée : défaite en finale de la Coupe d'Allemagne, 7ème en championnat, élimination sèche en huitièmes de finale de la Champions League face à la Juventus... 

 

Après de nombreuses négociations, il signe finalement à Liverpool en octobre 2015, juste après le licenciement de Rodgers. Attendu par les supporters, Klopp aura le mérite de redonner des tripes aux joueurs, mais les résultats sont au début mitigés, alternant le très bon au moins bon... Il est à noter qu'à nouveau, le tacticien allemand aura amené avec lui son adjoint qui travaille avec lui depuis 2001, le bosnien Zeljka Buvac, surnommé le "Cerveau" pour son sens inné de la tactique. 

 

Connu pour son côté excentrique et très expressif, Klopp est perçu comme étant l'un des meilleurs entraîneurs du monde du football. Le 6 février 2016, il manquera le match de Premier League face à Sunderland, en raison d'une opération à l'appendicite. Il reviendra à son poste après seulement 48 h de convalescence.

 

Durant sa première saison à la tête de l'équipe, Klopp atteindra deux finales (la Capital One Cup et l'Europa League), mais les perdra toutes les deux.

 

La saison 2016-2017 commence sur les chapeaux de roue, avec cette éclatante victoire à Arsenal 3-4 lors de la 1ère journée. Klopp en perdra ses lunettes, tombée lors de sa célébration toujours aussi expressive d'un but.

 

Par la suite, Liverpool réalisera son meilleur début de saison depuis pas mal d'années, et accrochera la 1ère place du classement le 6 novembre 2016, pour la première fois depuis début 2014.

 

A la suite d'un mois de janvier 2017 catastrophique, les méthodes de Jürgen Klopp sont déjà remises en question et beaucoup de supporters expriment leur mécontentement.